Faut-il avoir ou investir dans les cryptomonnaies?

Article sponsorisé

Essai de définition de la cryptomonnaie :

Une cryptomonnaie, dite aussi crypto actif ou cybermonnaie est une monnaie numérique émise sans l'intervention de banque centrale, utilisable au moyen d'un réseau informatique . Comme son nom l'indique, elle utilise des technologies de cryptographie.
La cryptographie est une des disciplines qui s'attache à protéger des messages inintelligibles à autre que qui de droit.
Crypto en grec signifie caché mais cryptomonnaie ne veut pas dire monnaie cachée. En l'occurence il s'agit d'une monnaie codée avec un code caché.

Synthèse relative à la cryptomonnaie du Ministère de l'Economie des Finances et de la Relance

Crypto-monnaies, crypto-actifs... Comment s'y retrouver ?
Par Bercy Infos, le 20/04/2022 - Epargne et investissements mobiliers

À l'instar du Bitcoin, la plus connue d'entre elles, les crypto-monnaies ont été initialement conçues comme des instruments d’échange dans le monde numérique. Crypto-monnaies, crypto-actifs... Que recouvrent exactement ces termes ? Sont-elles vraiment des monnaies ? Comment éviter les arnaques ?

Crypto-monnaies, crypto-actifs... de quoi s'agit-il ?
Selon l'Autorité des marchés financiers (AMF), une crypto-monnaie ou un crypto-actif désigne « des actifs numériques virtuels qui reposent sur la technologie de la blockchain (chaine de bloc) à travers un registre décentralisé et un protocole informatique crypté ».

Plus largement, les crypto-actifs représentent des actifs virtuels stockés sur un support électronique permettant à une communauté d’utilisateurs les acceptant en paiement de réaliser des transactions sans avoir à recourir à la monnaie légale.

Sur le plan juridique, une crypto-monnaie n'est pas une monnaie : elle ne dépend d'aucune institution, ne bénéficie d'aucun cours légal dans aucun pays ce qui rend l'évaluation de sa valeur difficile et ne peut être épargnée donc constituer une valeur de réserve.

Blockchain : de quoi parle-t-on ?
Développée à partir de 2008, la blockchain est, en premier lieu, une technologie de stockage et de transmission d’informations. Cette technologie offre de hauts standards de transparence et de sécurité car elle fonctionne sans organe central de contrôle.

Plus concrètement, la blockchain permet à ses utilisateurs - connectés en réseau - de partager des données sans intermédiaire.

Qui crée les crypto-monnaies ?
Elles sont créées par une communauté d’internautes, également appelés « miners » à partir d'un algorithme qui génère des « jetons » (ou tokens, en anglais) qui sont ensuite alloués à chaque « miner » en récompense de sa participation au fonctionnement du système.

La technologie employée est celle de la « blockchain » (chaîne de blocs ou registre de transactions, en français) qui permet de garder la trace d'un ensemble de transactions, de manière décentralisée, sécurisée et transparente.

Une fois créés, ces jetons sont stockés dans un coffre-fort électronique enregistré sur l’ordinateur, la tablette ou le portable de l’utilisateur, voire à distance (par exemple dans le cloud). Il est ensuite possible de les transférer via internet et de façon anonyme entre les membres de la communauté.

À savoir
Bitcoin, Ether ou Ripple pour ne citer que les plus connus... En 2021, on dénombrait 5 023 crypto-monnaies en circulation dans le monde.

Sont-elles légales et sûres ?
Contrairement à la monnaie électronique, les monnaies virtuelles ou crypto-monnaies n’ont pas à ce jour de statut légal explicite et leur encadrement par les pouvoirs publics reste embryonnaire.

En droit français, les crypto-monnaies n’ont pas de statut juridique clair et ne sont pas reconnues comme des instruments financiers. De ce fait, les crypto-monnaies ne sont pour l'heure pas réglementées.

À ce sujet, l'Autorité des marchés financiers (AMF) indique que « l’investissement en crypto-actifs est risqué et de nombreux escrocs opèrent sur internet ».

Si vous souhaitez investir dans les crypto-actifs, sachez que l'AMF recense les sites d'arnaques liés aux crypto-actifs au sein de la liste noire de l’Autorité des Marchés Financiers. Pensez à la consulter.

À savoir
Selon l’article L111‑1 du Code monétaire et financier (CMF), « la monnaie de la France est l’euro ». C’est donc la seule monnaie ayant cours légal en France. Aussi, si un professionnel peut accepter de se faire payer en crypto-monnaie, rien ne l'empêche non plus de la refuser.

Quels sont les risques ?
En investissant dans les crypto-actifs, vous pouvez notamment faire face aux risques :

de bulle spéculative : le cours des crypto-monnaies est très volatil et expose les acheteurs à des pertes financières potentiellement très importantes
de piratages informatiques (hacking) : la conservation des crypto‑actifs n’offre aucune protection en matière de sécurité des avoirs
de blanchiment des capitaux : par leur caractère anonyme, les crypto‑actifs favorisent le contournement des règles relatives à la lutte contre le blanchiment des capitaux ou peuvent participer au financement du terrorisme ou d'activités criminelles.

De nombreuses cryptomonnaies sont sur le marché :

Il existe de nombreuses cryptomonnaies, la plus importante est le Bitcoin (BTC) la première cryptomonnaie qui a été inventée en 2008 par Satoshi Nakamoto pseudonyme utilisé par la ou les personnes ayant développé le Bitcoin, puis Ether (ETH) basée sur la blockchain Ethereum, Binance Coin (BNB), Tether (USDT), Solana (SOL) , XRP (XRP) ...

Avantages de la cryptomonnaie

Dans l'objectif, c'est une manière de répondre au fait que cette monnaie ne pourrait pas être manipulée par les Etats. D'ailleurs l'on s'aperçoit que la Chine et d'autres Etats s'intéressent à la cryptomonnaie.
Certains évoquent que c'est un moyen de paiement sécurisé. Certaines grandes entreprises acceptent le paiement par cryptomonnaie en paiement de leurs services ou produits.

Inconvénients de la cryptomonnaie

Une question n'a pas de réponse : quelle cryptomonnaie va s'imposer? Aussi, de nombreuses cryptomonnaies se créent tous les jours. Il y a donc beaucoup d'incertitude sur l'avenir de ces cryptomonnaies. Les variations des cotations sont importantes. La volatilité étant forte peut perturber son utilisation en ce qui concerne les règlements entre les acheteurs et les vendeurs de prestations ou de produits.

Conseil en guise de conclusion

En terme d'investissement la problématique est la même qu'en matière de bulle boursière ou financière voire plus importante.
Vous l'avez compris, cet investissement est incertain et volatile, il est donc prudent que si vous voulez vous essayer dans cet investissement il est prudent de risquer un infime pourcentage de votre patrimoine comme 1 ou 2 % et de manière lissée dans le temps afin de ne pas subir les inconvénients de la forte volatilité.










Partagez cet article!

Un lien vers votre site depuis cet article Faut-il avoir ou investir dans les cryptomonnaies? Contactez